BLOG  UNSA TERRITORRIAUX MONTPELLIER

Rechercher

Un nouveau ministre attendu sur le point d’indice


L’UNSA Fonction Publique est prête à rencontrer rapidement le nouveau ministre de la Transformation et de la Fonction Publique afin d'entrer en discussion sur les salaires des agents publics.


L’UNSA Fonction Publique se félicite que le ministère de la fonction publique demeure un ministère de plein exercice. Ce choix est un premier signe. L’UNSA veut y voir une forme de reconnaissance de l’engagement des agents publics, en particulier durant les crises récentes.

Le nouveau ministre, Stanislas Guérini, devra d’abord montrer qu’il est attaché à cette reconnaissance et à un véritable dialogue social avec les organisations syndicales, représentantes des 5,5 millions d’agents publics.

Il devra très rapidement ouvrir la négociation sur la hausse du point d’indice dont sa prédécesseuse et le Président de la République ont annoncé le dégel. Alors que l’inflation, selon l’INSEE, dépassera 5,5% en juin, alors que, depuis 5 ans, il n’y a eu aucune mesure générale pour les agents publics, alors que l’attractivité des métiers de la fonction publique est menacée, l’UNSA entrera en discussion avec sa revendication d’une revalorisation de la valeur du point d'indice de 10%.

L’UNSA demandera également un dispositif de réévaluation régulière des rémunérations des agents pour tenir compte de l’inflation qui risque de durer.

L’UNSA Fonction Publique est prête à rencontrer très rapidement le nouveau ministre.

Elle lui rappellera que les rémunérations doivent être réévaluées pour préserver le principe de carrière, pour renforcer l’attractivité et pour fidéliser les agents publics des trois versants. De plus, elle insistera sur la négociation attendue sur la prévoyance suite à la signature d’un accord de méthode avec la ministre précédente.

L’UNSA Fonction Publique continuera à contribuer activement en vue d’améliorer les conditions d’emploi et de travail ainsi que la qualité de vie au travail des agents, fonctionnaires et contractuels, de la fonction publique, engagés au service du pays.

Tous doivent être reconnus par la nation au-delà des mots.